Référencement naturel: L’effet Hovercraft – Qu’est-ce que c’est ?

Post date:

Author:

Category:

Dans le cadre des arguments avancés pour créer un blog en dehors de votre site internet pour son référencement naturel, je vous ai proposé, il y a quelques semaines maintenant, une théorie sur la possibilité de créer un point de compression de link juice permettant de booster le positionnement du site de vente (à l’extérieur du blog, c’est-à-dire, avec nom de domaine et hébergement différents).

Vous l’avez compris, je remets le couvert avec cette idée de blog à l’extérieur, toujours sur un fond théorique, pour renforcer le concept de ce type de configuration et son efficacité.

Aujourd’hui, nous allons voir ensemble, la technique du coussin d’air et de l’hovercraft (ou aéroglisseur pour les puristes).

a) Introduction : Comment fonctionne un hovercraft ?

Bon, je n’ai pas non plus un diplôme d’ingénierie en la matière, mais pour ce que j’en sais, c’est largement suffisant. Pour celles et ceux qui ont pu passer un Bac scientifique, vous vous souvenez peut-être des cours sur les mobiles auto-porteur.

La technologie de l’hovercraft fonctionne sur ce principe. Des turbines placées à l’horizontale effectuent une poussée d’air vers le bas, ce qui a pour effet de compenser le poids de la cabine. Ainsi, la compression de l’air fait « planer » le tout au dessus du sol (ou de l’eau). Un coussin, pneumatique bien souvent, permet alors de comprimer l’air et stabiliser l’ensemble à une certaine hauteur tout en effectuant une poussée suffisante.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici un schéma trouvé sur internet :

En premier lieu, l’air est aspiré par les turbines verticales puis acheminé vers les turbines horizontales qui injectent l’air dans le coussin inférieur. Cet air crée une force équivalente au poids de la machine et donc,l’ensemble se soulève de manière stable. Encore un effet de compression plutôt intéressant 🙂

b) Quel est la rapport avec le référencement naturel ?

Pour faire le parallèle avec le référencement naturel, il faut resituer quelques éléments importants : partons du principe que la cabine de l’hovercraft représente le site principal et que le coussin d’air, c’est simplement le blog.

Là où cela devient intéressant, c’est que les deux structures sont indépendantes l’une de l’autre et que l’incidence de la poussée d’air provoque un effet de levier sur la cabine.

Quand vous créez un blog en dehors de votre site, vous abordez des thématiques plus ou moins précises en rapport avec la thématique principale de votre site. Vous allez ainsi créer un univers sémantique (ou une force sémantique) qui aura tout simplement comme effet de booster les thématiques générales abordées sur le site. C’est vraiment cela qui est très intéressant à ce niveau de la partie.

Si vous ne disposez pas d’un blog en dehors du site de vente (mais plutôt à l’intérieur), vous aurez bien entendu du contenu, avec une certaine force sémantique, certes, mais sans liens entrants autour duquel la thématique contextuelle a alors toute son importance pour booster le ranking des pages cibles.

L’air comprimé, c’est le nuage sémantique du contenu du blog et les turbines qui envoient l’air pour soulever (positionner) la machine, ce sont tout simplement les liens dans les articles du blog, qui pointent vers le site de vente.

Vous ne pouvez pas faire fonctionner une voiture si une seule pièce de moteur ou de traction vient à manquer, c’est évident. Ici, il s’agit d’une configuration qui permet de mettre le turbo et provoquer cette effet hovercraft, avec la compression des forces sémantiques, orientés vers de thématiques générales sur un autre site, grâces à des liens (les turbines dans notre exemple).

D’où l’importance d’avoir une configuration comme celle-ci, c’est-à-dire un blog avec nom de domaine et hébergement différents.

c) Le bonus qui va faire toute la différence :

Et maintenant, que peut-on faire pour se diriger là où on souhaite aller avec plus de précision ? Il suffit tout simplement de prendre la barre (ou le volant, je ne sais pas à quoi ressemble le système de direction d’un Hovercraft) pour orienter la stratégie et ainsi affiner le parcours. Pour cela, rien de tel qu’un blog en interne ce coup-ci.

Cette configuration (blog externe, blog interne et site de vente) vous permettra vraiment d’être efficace en terme de positionnement, je n’ai même pas besoin de toute cette démonstration pour vous le prouver, c’est évident. Avec les données de navigation (les données de statistique), vous connaissez les termes les plus réactifs et vous pouvez alors appuyer dans ce sens, grâce à du contenu ciblé et optimisé pour le référencement, axé « prestations » sur le blog interne et axé « informations » sur le blog externe.

En conclusion : 

Cette technique a l’air simple à réaliser, cependant, vous devez savoir que cela prend du temps à mettre en place. Effectivement, une certaine quantité d’articles est nécessaire pour avoir un minimum de consistance et booster le site de vente. Cela ne s’improvise pas et le travail derrière est plutôt conséquent.

Trouvez nous sur:

0FansJ'aime
2,368SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner

7 Clés pour réussir et faire aboutir vos projets internet…

Consultant web, c'est un sacré métier. C'est même parfois du grand art quand il est très bien fait. Pour exercer sa profession...

Pourquoi prendre des cours de français à Paris ?

Apprendre le français, c’est faire partie des plus de 274 millions de personnes qui parlent français sur les 5 continents. Le français...

Référencement naturel: L’effet Hovercraft – Qu’est-ce que c’est ?

Dans le cadre des arguments avancés pour créer un blog en dehors de votre site internet pour son référencement naturel, je vous...